Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 14:15

C'était un week end morne et pluvieux que Météo France nous avez annoncé, un week end où j'avais prévu un peu de repos et de bon temps. Mais bon la vie en a décidé autrement....
Donc, bref, vendredi je me retrouve sans projet pour le week end, avec une furieuse envie de partir en montagne. La première idée qui me vient à l'esprit est de partir faire les arêtes du Gerbier en solo...Puis je m'imagine rampant tout seul dans la neige avec une jambe cassée et je me dis qu'il y a peut être mieux à faire...
Comme appeler Noé avec qui je ne suis pas partit en montagne depuis l'ascension du Mont Blanc en juin de l'année dernière. Ca tombe bien il est en forme et surmotivé ! Après une étude détaillée du topo d'alpinisme hivernale en Dauphiné, nous optons pour l'arête du Pin avec la possibilité d'enchaîner avec celle de l'Aigleton si on est très en forme.
Le départ est fixé à 3 h 30, en réglant le réveil de ma montre sur 2 H 55 je me rends compte que ça fait 20 minutes plus tôt que dimanche dernier...Le week end de repos ce n'est pas encore pour cette fois !

Photo Noé
5 H 00 : Dernier checking de l'itinéraire. Cette carte a presque 30 ans mais ça tombe bien les montagnes n'ont pas bougées !

Photo Noé
La joie des départs de nuit...Echaudé par la bavante de la semaine dernière, j'ai pris les raquettes sur le sac, mais cette fois elles ne me serviront à rien !

Photo Noé
Vers la fin de l'approche... La course démarre par l'ascension du mamelon que l'on aperçoit dans les nuages en haut, à gauche de la photo.


C'est partit ! Noé sur les rochers en III qui permettent d'accéder aux arêtes.


Photo Noé

Sur la première partie de l'arête, très facile mais néanmoins intéressante grâce à la neige et au brouillard qui met une belle ambiance...

Petite descente de pentes enneigées assez raides, Noé a préféré chausser les crampons mais comme la neige n'est pas trop dure les miens resteront dans le sac.

 

Photo Noé
Vue vers le Sud sur la partie d'arête déjà traversée, en arrière plan au centre de la photo se dresse le Grand Pic de Belledonne qui attirera notre regard tout au long de la course. Il paraît que son arête Nord est très intéressante en conditions hivernales, en tout cas vu d'ici ça fait envie !

Photo Noé

Photo Noé
A l'approche du sommet Sud...Ca commence à devenir intéressant mais j'ai un peu l'esprit ailleurs... Heureusement que Noé me communique un peu de son enthousiasme à travers la corde qui nous relie.

On a une vue imprenable sur l'arête de l'Aigleton que nous avions pensé enchaîner. Mais la neige est en train de devenir horriblement molle et remonter le couloir au dessus du col de l'Aigleton semble de plus en plus irréalisable...


Photo Noé

Photo Noé

Après le sommet Sud l'arête devient joliment effilée et aérienne, l'escalade se fait tout en descente, c'est assez particulier. Malheureusement sur toute cette partie la neige a été soufflée : l'arête est très sèche, on voit l'herbe un peu partout et ça casse un peu l'ambiance...

 


Noé désescalade une section qui est équipée de 2 anneaux pour tirer des rappels. Comme le rocher était sec, il paraissait moins galère de désescalader que de faire les manips pour les rappels...On aura quand même le droit à un pas de bloc comme il est assez rare d'en faire en haute montagne...

Photo Noé

Photo Noé

On remonte pour atteindre le sommet central par son arête Sud Est.


Le rappel de 35 mètres qui permet de descendre du sommet central. Ensuite on remonte encore une fois pour atteindre le sommet Nord...

La descente du sommet Nord se fait en désescalade sur du rocher médiocre... Noé est en train de passer dans l'échancrure entre deux becquets (Juste à l'endroit où on voit la sangle en rive droite) quand le becquet rive gauche, sur lequel il se tenait, se détache. Je suis une quinzaine de mètre en dessous et je le vois qui titube avec un énorme bloc dans les bras. Il aura l'extrême délicatesse de ne pas me le balancer sur la gueule, ni sur la corde mais de le faire basculer côté Est au prix d'un bel effort...Ca c'est du bon compagnon de cordée !

Photo Noé
Au pied du sommet Nord, il reste deux misérables ressauts pour rejoindre le col de l'Aigleton par l'arête mais ça n'a pas l'air bien intéressant. On décide donc de quitter la crête à cet endroit.

Descente de l'arête : Noé en ass sliding...
La neige s'est pourrie au soleil et le retour est plutôt éprouvant, on benit les quelques pentes raides où on peut se laisser glisser sur le cul. On rejoint la voiture aux alentours de 16 h 00.

C'était une course intéressante qui permet de bien se faire la main pour les rappels et les désescalades scabreuses en montagne (un entraînement pour la traversée de la Meije ?...). Il a manqué un peu de neige sur le rocher pour pimenter la course. Il sera donc intéressant d'y revenir un peu plus tôt dans l'hiver car avec du rocher bien plâtré ça doit pas être la même !
Partager cet article
Repost0

commentaires

M
yep... encor une belle course... et belle photos nono... hi
Répondre
S
Comme d'habitude, tes sorties sont très intéressantes et tes récits rendent bien compte de ce que tu as vécu.
Répondre