Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 15:50

Tracé approximatif de la voie (Pour le bas je suis à peu près sûr de moi mais pour le haut j'ai dû un peu imaginer...)

Au petit matin nous voilà de nouveau, Roland et moi, au pied d'une falaise. Au menu pour aujourd'hui, le Pilier Nord du Rocher du Roi Gros Nez sur la montagne de l'Epenet. C'est une très belle falaise orientée Sud Ouest (départ matinal recommandé pendant la chaude saison !) que l'on peut admirer à loisir depuis le site de Rochefort Samson.

Photo Roland V.
Je pars dans la première longueur un 5c athlétique...A froid comme ça, je suis un peu au taqué et j'ai du mal à repérer les pitons qui sont bien enfoncés dans des trous. Arrivé sous un petit surplomb je ne vois plus de point d'assurage (en fait j'avais un piton juste devant mon nez....). Je passe donc le bombé en question croyant trouver un point juste au dessus mais il n'y a rien, juste le relais encore deux ou trois mètres plus haut....Là je commence à prendre peur, j'entreprend donc de poser un friend sous un gros bloc. Je suis en train de positionner ce coinceur de la main gauche quand je sens la pierre collée que je tiens de la main droite bouger...Grosse sueur froide ! Mais une fois le friend correctement posé je suis vite au relais.
Quand mon camarade me rejoint au relais je lui fais part de mes émotions : "Putain si je partais de là-haut, je tombais jusqu'au sol ! - Non, tu serais pas tombé jusqu'au sol mais bon...c'est sûr que t'aurais été en bouillie !" Merci Roland, très rassurant !


Roland dans la deuxième longueur, un 6a+ bien violent où il mettra un point d'honneur à ne pas tirer au point...

Petit aperçu de la vue. A portée de regard le soleil, la forêt, l'accueillante horizontalité des prairies...Ca fait envie depuis cet austère rocher plongé dans l'ombre.


Roland dans la quatrième longueur en 6c/A1 où les étriers ne sont pas inutiles pour aller chercher les points qui sont parfois assez éloignés.

Photo Roland V.

Photo Roland V.

Photo Roland V.

Photo Roland V.
Moi dans la longueur en 6c/A1. Les photos attestent que j'ai bien tout passé en libre !...

Photo Roland V.
Au départ de la cinquième longueur en 5c, plutôt tranquille par rapport à L1.


Roland dans la cinquième longueur...Ya du gaz !

La paroi est truffée de gentiane de koch (Gentiana kochiana) qui se contente de très peu de sol et affectionne particulièrement les anfractuosités de rochers bien exposés.

Photo Roland V.
Dans la sixième longueur agrémentée de passage herbeux et de gros blocs instables.

Photo Roland V.
Au sommet, pur style avec mon baudard trop grand qui me tombe des hanches...

Voilà donc une voie soutenue avec un caractère montagne bien marqué à réserver donc au jour où on a envie d'un combat relativement bref mais intense. Le rocher a parfois un aspect peu rassurant avec beaucoup de blocs collés mais bon ça à l'air de tenir à peu près (jusqu'à ce que ça tombe !). Les coinceurs ne sont pas utiles à condition de ne pas rater de piton évidemment...
En tout cas cette falaise a de la gueule, il faudra y revenir pour faire la voie du Grand Dièdre qui a l'air superbe.
Partager cet article
Repost0

commentaires