Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 09:37

Bon j'ai encore plein de sorties en retard à vous raconter, notamment le Verdon avec du canyon, de l'escalade et même de la Highline. Mais je vais mettre tout ceci de côté pour le moment pour vous parler des faits récents qui secouent la région autonome du Xinjiang. Ces événements trouvent bien peu d'échos dans les médias : pour cent articles sur la mort d'une pourriture d'icône de la société de consommation il n'y en a même pas un sur les atrocités qui se passent là-bas.
La conquête de ce territoire par la Chine communiste en 1949 fut faite en toute lâcheté : les principaux dirigeants ouïghour furent invités à une réunion à Pékin avec Mao Zedong. Mais l'avion s'écrasa "accidentellement". Privés de leurs dirigeants les ouighours tombèrent sous la coupe de la chine communiste.
Il s'en suivit toute une série d'atrocités que je ne pourrais pas toutes lister ici. Le Xinjiang dut subir la révolution culturelle qu'il conviendrait mieux d'appeler destruction culturelle. La langue Ouïghour est interdite à l'université, des centaines de milliers de coran et de livres sont brulés. L'enseignement de l'islam aux jeunes de moins de 18 ans est interdit. Les responsables religieux sont arrêtés. Les richesses du sol et du sous sol sont pillées.
Pékin a également installé ses plus grands camps de travail forcé au Xinjiang, y faisant venir des criminels (et des opposants politiques) de toute la Chine.
En outre, depuis 1961, la Chine procède à des essais nucléaires au Xinjiang. Les retombés radioactives des 46 bombes nuclaires testées là-bas auraient déjà tué plus de 200 000 personnes. Le gouvernement chinois y pratique, encore plus assidûment que dans les autres régions, arrestations arbitraires et exécutions sommaires.
Bon comme je vous le disais la liste des horreurs est bien trop longue....Je vous invite à vous rendre sur les sites d'ONG comme reporter sans frontière ou Amnesty international pour en savoir plus.

J'ai passé près de deux mois dans cette région en 2005. J'y ai découvert une population à l'hospitalité peu commune, au sourire et au regard franc. J'ai été fasciné par la richesse et l'originalité de leur culture qui subsite encore malgré la répression. J'ai également ouvert des yeux émerveillés devant les centaines d'artisans qui peuplent la vieille ville de Kashgar et sont porteur de savoirs millénaires d'une valeur inestimable. J'y ai vu les merveilles architecturales issues de cette grande civilisation.
On dit que le commerce adoucit les moeurs et il n'y a pas d'endroit sur terre où l'on peut mieux comprendre cette phrase que sur les marchés de Kashgar. Le marchandage y va toujours bon train mais tout se déroule dans le calme et la bonne humeur. Il y a peu de peuples aussi civilisés que ces gens qui pratiquent le commerce sur la route de la soie depuis des millénaires.
Bon j'aurais encore beaucoup de choses à dire sur ces gens et cette région mais je vais arrêter là et vous laisser avec le regard de ces gens dont les têtes explosent par centaines sous les coups de matraque de Pékin. Pour voir à quoi ressemble leur région fascinante, dont les richesses sont également menacées par le pouvoir totalitaire de Pékin, je vous invite à consulter mon album photo sur la route de la soie.






























Voilà un aperçu de ce qu'y est en train d'être détruit et pillé dans l'indifférence générale. Les gouvernements occidentaux, soucieux de préserver leurs relations commerciales avec la Chine, restent mués. Au G8 Sarkozy a dîné avec Jintao, après un bon verre il lui a certainement souhaité bonne chance pour mater les terroristes du Xinjiang. En France, le secrétariat d'état aux droits de l'homme a été supprimé pour ne pas interférer avec la diplomatie française qui a choisi de ne pas s'encombrer de considérations aussi futiles. 
Arthur Koestler disait que la valeur de la vie humaine peut prendre seulement deux valeurs : zéro ou l'infini, soit on place l'humain au-dessus de tout, soit celui -ci n'a aucune valeur. Pas le peine de ce demander la position de nos dirigeants sur la question...Il y a des airbus, des armes et des voitures à vendre.
Bon sur ce je vais disparaître dans les montagnes jusqu'à début Août. Méditez tout ça et à bientôt !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Z

Mais non! Moi je parlais des temples et autres qui sont actuellement reconstruit à travers toute la Chine (du nord au sud, partout). Euh, contemplez la Chine d'aujourd'hui à l'aune de la révolution
culturelle ou même de Tian An Men est un peu comme comparer la France de De Gaulle avec celle de Sarkozy: entre les deux, un schisme immense, encore plus vrai pour la Chine. Les Chinois (56
Ethnies) vivent une période historique de leur développement, un moment ou la vie est plus douce qu'elle ne l'a été depuis des dizaines d'années. Le Xinjiang et le Tibet ne sont que l'exacerbation
de problèmes géostratégiques/politiques pour contrôler la Chine, rien d'autre. Dans ce fabuleux pays, aucune communauté ne fut jamais exterminée. Regarde autour de toi, en occident (pense notamment
à l’abject traitement des Aborigènes Australiens) et arrête de donner des leçons au monde. C'est pathétique! (Tes photos sont très belles. C'est juste le commentaire final qui me fait réagir).
Douce Chine, un peuple, 56 ethnies!


Répondre
R

Bon, bon, je ne crois pas qu'on arrivera à se mettre d'accord à part sur un point : la Chine est un fabuleux pays !...


Z

Du délire! La contrée est riche et florissante. Les Chinois ont tjs vécu en bonne entente avec leurs minorités jusqu' à ce que l'occident ne vienne faire ses magouilles géopolitiques.
PS : tout les Chinois, tous sans exception, y compris 99.99% des Hans ont souffert des exactions de la période révolutionnaire. Pareil en France ou ailleurs pendant les crises politiques.
Maintenant, temples et églises sont reconstruits à travers toute la Chine ! Affirmer le contraire est un mensonge éhonté !


Répondre
R

Merci pour ton avis même si celui-ci ressemble étrangement au discours de propagande officiel du gouvernement chinois...
Tu as raison de rappeler que tous les chinois ont souffert des exactions de la période révolutionnaire, ce fut effectivement une catastrophe pour le pays entier. Cependant le régime au pouvoir agit
toujours avec la même brutalité et est toujours bien loin de reconnaître les erreurs du passé (pour preuve la censure qui entoure encore les événements de la Place Tian'anmen).
Quant aux reconstructions d’édifices religieux j’ai dû mal à croire à la philanthropie du pouvoir, il y a des intérêts en jeu, notamment le développement du tourisme dans des régions comme le
Tibet.


C
Amie de Sun Tan, je suis très touchée par l'article écrit sur ce peuple qui subit toutes ces atrocités. Merci à elle de me l'avair transmis et à vous de l'avoir écrit afin de réveiller les mentalités obtus de notre civilisation de consommation et de non-humanisme. Les photos sont superbes, et remplies de joie et de spontanéité, elles aspirent effectivement à l'invitation ce ces gens pour leur culture. Merci à vous.
Répondre