Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 10:04

La situation n'est pas vraiment meilleure que la veille : la météo est toujours aussi incertaine, Claude a toujours ses points de suture, je n'ai toujours pas mes coinceurs (enfin si, j'ai retrouvé deux friends mais bon ça reste léger) et après une fin d'après midi passée à potasser les topos à l'OHM nous sommes retombés dans le Picon !...

 

Nous partons donc pour l'Eperon des Minettes, une course de rocher pas trop ambitieuse, en espérant pouvoir enchainer ensuite avec la voie normale jusqu'au sommet de l'Aiguille du Peigne.

 

P1000257

                         Sur la vire au dessus du névé du Peigne, il est déjà 10 heures...

 

P1000258                       Vue sur l'Aiguille du Midi depuis la brèche qui conduit au couloir des Papillons.

 

P1000263

                                                   Petite longueur pour gagner le fil de l'arête...

 

Je pense que nous avons dû monter un peu trop haut avant de rejoindre le fil de l'arête car aucune trace de passage n'était visible sur le rocher. Enfin bref une fois sur le fil, l'itinéraire devient assez évident et ça déroule bien.

 

P1000265

 

P1000268 

P1000270

 

P1000272

                       Jolie traversée en dalle aérienne...

 

P1000274

                     Vue sur l'arête des Papillons

 

On a une vue imprenable sur l'arête des Papillons que j'avais parcourue avec Roland l'année dernière. Comme d'habitude il y a beaucoup de cordées engagées dans cette course. Nous nous sommes complètement seuls, les rois du monde sur notre petit éperon !...

 

P1000275

 

P1000276

 

P1000277

                      Belle ambiance avec l'arrivée de quelques bancs de brouillard...

 

P1000278

 

P1000281

                      Vue en direction du sommet partiellement pris dans le brouillard...

 

P1000282

                      Bon qu'est qu'on fait ?

 

Il est environ 14 heures quand nous arrivons au sommet de l'Eperon. Nous sommes bien motivés pour continuer jusqu'au sommet de l'Aiguille du Peigne mais il est déjà tard et le temps ne semble pas aller vers le beau. Nous n'apercevons déjà plus le sommet que par intermittence. Je dois donc me résoudre à laisser échapper ce sommet pour la deuxième fois et à installer à regret un rappel pour rejoindre la voie de descente.

 

P1000286

                                            En deux rappels nous rejoignons la voie normale de descente.

 

P1000289

                      Pas vu de minettes sur l'arête mais quand même une rencontre sympathique à la descente !....

 

Par rapport à sa voisine, l'arête des Papillons, cette course est sensiblement plus facile et aussi nettement moins belle. Cependant elle est beaucoup moins fréquentée et elle offre tout de même un très bon rocher, un cadre grandiose et quelques jolis passages d'escalade. En partant suffisamment tôt, ça peut être une variante intéressante à la voie normale qui peut être enchainée avec une voie de la partie supérieure.

De notre côté ça fait déjà une semaine que nous sommes là et nous n'avons pas encore pu réaliser une vraie belle grande course. Nous commençons donc à nous impatienter et à désespérer devant les prévisions météo. Mais le ciel va bientôt nous offrir un créneau pour partir dans une aventure que l'on n'est pas près d'oublier...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

max 08/10/2010 14:05


classe..... on attend la suite de tes aventures estivales avec bcp d'impatience.... ;-)


Rémi D. 16/06/2014 17:57



*