Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 13:14
La dernière sortie publiée sur ce blog ayant plus de deux mois, je reviens avec des nouvelles toutes fraîches du week end dernier. Entre temps il y a bien eu quelques aventures dont je vous épargnerai les détails soit parce qu'elles sont assez inintéressantes (Arêtes des Débrouillards à Saoû, quelques voies à Buis-les-Baronnies...) soit parce que ce sont des répétitions de sorties déjà publiées sur ce blog (voie normale du Mont Aiguille, voie des Cheminées à Rochefort Samson...).
Revenons en donc au week end dernier qui nous a offert une météo particulièrement détestable. Malgré ces conditions peu favorables, j'avais bien envie de partir un peu en montagne avec Benjamin qui était de passage dans le coin.

Le Chemin des Dames ( 7 longueurs en comptant les sections de marches, 4+ )

Nous nous donnons rendez-vous samedi à Rochefort Samson avec pour objectif une des deux grandes voies qui parcourent les falaises en rive gauche des gorges.
Quand nous arrivons sur le parking aux alentours de 13 h 30, il se met à neiger mais ça ne suffit pas à nous décourager. Entre nos deux projets "La Folie du Zou" et le "Chemin des Dames" nous optons pour ce dernier ,d'abord parce qu'il est plus facile mais aussi parce que nous n'avons pas trouver le départ du premier...

IMGP4825Benjamin les mains rougies par le froid...

La voie présente des sections faciles peu équipées entrecoupées de quelques ressauts plus raides mais bien protégés. Deux passages nous laisserons quelques souvenirs (je ne suis pas tout à fait sûr des numéros de longueurs) : le départ du relais à la troisième longueur dont se chargera Benjamin et le départ de la sixième longueur qui sera pour ma pomme et que je passerai en artif .

IMGP4827Au premier spit de la sixième longueur atteint grâce à une pédale passée dans le relais...

IMGP4830Un peu plus haut sous le Grésil.

La voie est globalement très facile mais les conditions sont vraiment exécrables, le grésil tombe dru, le rocher est trempé (nous aussi !...) et il souffle un vent glacial. Nous ne sommes donc pas mécontents quand nous arrivons  au sommet aux environs de 16 heures après un peu moins de deux heures de caillante.
Cette petite voie n'a donc vraiment rien de majeur mais vu les conditions ce fut un défi intéressant.


L'Obiou

Après une soirée mouvementée et une nuit très courte Benjamin et moi-même retrouvons Tof et Dam pour aller faire l'Obiou. Nous partons aux environs de 11 heures du parking vers 1000 mètres d'altitude sous un temps presque aussi mauvais que la veille.
Il s'en suit une longue approche sous de gros nuages bas, puis nous arrivons à leur niveau et pénétrons dans le brouillard.

IMGP4833Dans le brouillard...

Après quelques temps à suivre l'arête dans le brouillard, nous voyons la lumière arriver par le haut, moment magique où nous émergeons en pleine lumière face à une vue magnifique.


La sortie au dessus des nuages comme si on émergeait à la surface à la sortie d'une grotte : magique !

IMGP4836Benjamin sort des nuages

IMGP4845Tof et Dam au dessus de la mer de nuages

IMGP4847A l'approche des falaises du Petit Obiou

IMGP4855
IMGP4856
IMGP4858
Notre projet étant de suivre l'itinéraire de la cheminée du Petit Obiou, nous longeons les rochers du Petit Obiou par la gauche. Mais comme nous n'avons pas bien lu le topo nous nous engageons un peu au hasard dans un couloir  en suivant des traces de chamois. Ce n'est évidemment pas le bon passage et nous buttons sur des ressauts plus raides devant lesquels nous décidons un sage demi-tour. 

IMGP4848
IMGP4849
IMGP4851
IMGP4854

IMGP4865
Il est désormais trop tard pour espérer faire le sommet mais nous mettrons assez longtemps avant de nous résoudre à quitter notre petit coin de paradis et à redescendre dans la grisaille.

Nous sommes de retour à la voiture environ une demi-heure avant la tombée de la nuit. Nous sommes bien sûr déçus de ne pas avoir été au sommet mais nous avons quand même pu profiter d'un moment exceptionnel au dessus des nuages. Quant au sommet de l'Obiou j'espère que nous pourrons prendre notre revanche dès que possible !...
Partager cet article
Repost0