Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 11:11

Vu le temps passablement exécrable annoncé pour ce dimanche, nous optons pour un canyon car quitte à être mouillés autant ne pas faire les choses à moitié !
Le Ruisant est (enfin était) un des derniers canyons de la région à avoir échappé aux assauts répétés de notre petite troupe d'Homo-néoprènus....Le manque d'eau et la très longue marche d'approche, pommatoire à souhait, l'avaient protégé jusque là. Cependant à chaque fois que je passais sur la route de Grenoble je regardais sa grande cascade de 130 mètres avec envie.
L'automne dernier, profitant d'une longue période de pluie, j'en avais tenté la descente avec mon frangin et Lionel mais nous nous étions pommés et l'aventure avait finie dans les buis de la marche d'approche...
Aussi, cette fois nous prenons l'option de l'ancien topo du Vercors avec une navette et une approche plus simple. L'équipe est constituée d'Etienne, de Marianne et de moi-même.

La marche d'approche se fait dans une bonne épaisseur de neige et il fait un froid de canard...

Le canyon commence par quelques jolies petites cascades dans une ambiance de sous-bois. Puis, comme dans tous les canyons comportant une grande verticale, progressivement il y a de plus en plus de lumière qui arrive de l'aval, la vue s'ouvre sur la vallée...la grande cascade approche !


En haut de la C130, le moment où on se dit "Et merde qu'est ce que je fous là !"

Marianne et Etienne au premier relais suspendu, déjà à deux c'est pas très confort mais bientôt nous serons trois !

Marianne à la recherche du relais suivant.

 

 

Etienne et son sérieux habituel...


Arrivée au deuxième relais de la grande cascade.

 


Etienne à la recherche du dernier relais de la grande cascade....

 


Marianne nous fait la démo de l'efficacité du descendeur stop. Le descendeur où quand tu lâches tout, tu meurs pas !


Vidéo prise du deuxième relais de la grande cascade.

Marianne quitte l'ultime relais de la C130 où on a failli passé la nuit. En effet, nous étions en train de rappeler la corde, tous trois confortablement entassés sur le relais, quand Marianne a gueulé "STOP !!!!"...Et là horreur : on a laissé un noeud sur le brin de corde qui est déjà hors de portée au dessus de nous. On a pas pris de corde de sécu donc c'est soit on récupère la corde, soit on attend les secours....
La corde n'est qu'un ou deux mètres au dessus de nous mais c'est super glissant. Je le sens pas du tout et laisse donc lâchement Etienne se charger de cette opération Kamikaze. Ce qu'il fera fort bien, agrémentant sa progression de "Putain....Putain...".

En haut de la C60 qui suit immédiatement la C130.



Le canyon se termine par cette belle cascade de 60 mètres. Il était temps car on commençait à avoir vraiment très froid...


Dernière vue sur cet enchaînement de cascades qui nous en aura quand même bien fait baver. A force de faire des grandes verticales en canyon on était certainement un peu trop détendus et ça aurait pu nous coûter cher...

Sinon c'est un beau canyon qui vaut le coup d'être parcouru même si il n'a pas autant de classe que son grand frère le Ruzand...
Repost 0
Published by Rémi D. - dans Canyon
commenter cet article