Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 12:14

Tracé approximatif de la voie

C'est une histoire en trois actes qui a commencé il y a plus de deux mois.
C'est donc fin février que s'est joué le premier acte : avec Benjamin nous avions choisi de faire le Pilier des Anciens et - nonobstant quelques dissemblances louches entre le topo et le terrain - nous avions bien cru l'avoir fait.
Pour le deuxième acte j'étais parti avec mon frangin et Marianne avec pour objectif le Pilier Oublié, juste à gauche du Pilier des Anciens, mais nous ne l'avions jamais trouvé et nous nous étions donc rabattus sur la voie des Cheminées.
Après une discussion téléphonique avec Roland je comprends enfin le fin mot de l'histoire : la voie que nous avions faite avec Benjamin n'était pas le Pilier des Anciens mais le Pilier Oublié...on pouvait donc chercher longtemps quelque chose à la gauche de cette voie !
Donc, bref, tout ceci est un peu confus...Mais ce samedi, accompagné de Tof et de son pote Benoît, je suis bien décidé à trouver ce fameux Pilier des Anciens et à le gravir de bas en haut !

Christophe et Benoît au premier relais où on a dû se creuser un peu la tête pour trouver le bon itinéraire : Depuis ce relais on voyait deux lignes de spits qui partaient sur la droite sur une dalle lisse et déversante et une ligne de point qui partait dans une fissure large, droit au dessus. Roland m'avait parlé d'une "traversée aérienne sur la droite dans L2" cependant je doute que cette voie classique emprunte une dalle aussi compacte et technique. J'opte donc pour la fissure large et quelques mètres au-dessus je découvre la traversée aérienne à droite : c'est vraiment un bel itinéraire qui exploite bien les lignes de faiblesse de la paroi.


Tof dans L2, une des plus belles longueurs de la voie. C'est raide et prisu, pas difficile, mais il faut y mettre du sien : coincement de main, un pied de chaque côté du dièdre...si ça bloque c'est tout le corps qu'il faut faire pivoter pour trouver la position qui conviendra au rocher.


Tof dans L4 où nous exploiterons toute la longueur de corde : gonflé à bloc par les premières longueurs, je me paye le culot de sauter un relais intermédiaire. Du coup je me retrouve en bout de corde 2 mètres sous le relais (et  5 mètres au dessus du dernier piton), il me faudra attendre que Tof et Ben avance un peu pour atteindre le relais...un bon souvenir !

Le reste de l'ascension se passe admirablement bien...Je sens que le courant passe bien avec ce site et c'est vraiment plaisant de découvrir un bel itinéraire comme celui-ci. Aussi c'est presque à regret que je laisse à Tof le soin de faire l'avant dernière longueur en tête.

Tof dans la dernière longueur : on t'a vu tirer au point petit saligaud !!



La sortie, directe, droit sous le sommet, magnifique !

C'est donc encore une bien belle voie que nous offre le site de Rochefort Samson. Une voie où le plaisir de se retrouver au coeur d'un site sauvage sur du beau rocher est décuplé par celui d'emprunter un itinéraire logique et intelligent qui instaure un vrai dialogue avec les éléments naturels.
Partager cet article
Repost0